Catégorie : Allemand

Hebdo – semaine 50, 2016

Le lundi, j’ai foui…  Maigret et l’Affaire Saint-Fiacre Jean Gabin – Un Maigret au schéma très classique rehaussé par des dialogues d’un Audiard performant quoique pas flamboyant, où l’expression filmique se ressent dans […]

Hebdo – semaine 47, 2016

Un hebdo très déséquilibré qui mêle des ratés à des étrangetés avec pas mal de films revus aussi. :-s Le lundi, j’ai foui…  La Nuit et le désordre Jean Gabin – Peu à […]

Hebdo – semaine 44, 2016

Le lundi, j’ai foui… Le mardi, j’ai foui…  Ed Wood Tim Burton – La première collaboration entre Tim Burton et Johnny Depp traite du « pire réalisateur de tous les temps » : Ed Wood. […]

Hebdo – semaine 41, 2016

Le lundi, j’ai foui…  Voici le temps des assassins Jean Gabin – Pas un film transcendant, pas plus qu’une prouesse pour Jean Gabin qui nous  a déjà prouvé que chef cuisinier n’est pas […]

Hebdo – semaine 38, 2016

Le lundi, j’ai foui…  Le Port du Désir Jean Gabin – On ne soulignera jamais assez le caractère très libertin de certaines – rares – œuvres à un moment pudique d’une Histoire quelconque. […]

Hebdo – semaine 35, 2016

Le lundi, j’ai foui…  L’Armée des douze singes Sans avoir pour ainsi dire vieilli, L’Armée des douze singes est un film qui aura du mal à toucher le public contemporain. Il est doté […]

Hebdo – semaine 29, 2016

Le lundi, j’ai foui…  Touchez pas au Grisbi Jean Gabin – Ce film a marqué plus que les habituels drames de Gabin. Alors pourquoi ? Déjà, c’est un des rares opus réalisés par Jacques […]

Hebdo – semaine 26, 2016

Le lundi, j’ai foui… Le mardi, j’ai foui…  La Guerre des mondes  Steven Spielberg – Je suis bien forcé de revenir sur mon ancien jugement de ce film. Je suis même proprement étonné […]

Hebdo – semaine 22, 2016

Le lundi, j’ai foui… Le mardi, j’ai foui…  Il faut sauver le soldat Ryan Steven Spielberg – Non. Je n’ai tout simplement pas vu ce film où le talent du réalisateur dépasse de […]

Hebdo – semaine 20, 2016

Le lundi, j’ai foui…  Le Plaisir Jean Gabin – En une parfaite union de la maîtrise stylistique de Maupassant (dont trois nouvelles constituent l’essence du film) et de l’art cinématographique de Maximillian […]

%d blogueurs aiment cette page :