Pourquoi YouTube ne peut pas servir de source à Wikipédia

Quelques explications sur le rejet par Wikipédia de YouTube en tant que référence à son contenu.


YouTube peut être une mine d’or en termes de connaissance, & Wikipédia base sa propre fiabilité sur les sources citées à son contenu. Pourtant, citer YouTube comme source à ce que l’on écrit dans l’encyclopédie n’est pas valable. Pourquoi ?


Ressources d’une source

Wah, ça me fait bizarre de reparler de Wikipédia. C’était le sujet de mon tout premier blog, en 2012 (ou 2013 ?). Je suis administrateur de Wikipédia depuis janvier 2015 (un admin mineur… j’avais fait jaser) & je sais d’expérience qu’il n’est pas toujours aisé de sensibiliser les gens à la nature d’une source.

Sur la page d’aide principale à ce sujet, il y a une section sur les critères définissant une ”bonne” source, mais à part une mention sur la vulgarisation, il n’y a rien sur YouTube.

Les ouvrages de vulgarisation : ils n’ont pas forcément la précision & la rigueur requises.

On pourrait mettre YouTube dans la catégorie ”réseaux sociaux” (car techniquement, c’en est un), & l’on trouve ceci à ce sujet :

Les réseaux sociaux sont fortement déconseillés ; un filtre anti-abus est donc chargé de les empêcher.

Je pourrais compléter les pages d’aide à ce sujet mais je voulais surtout expliquer pourquoi YouTube n’est pas un cas prévu, & pourquoi il sera toujours rejeté.


Wikipédia ne peut pas se permettre de considérer chaque source individuellement

Si l’on devait prendre le temps de trier les sources une par une, on en viendrait très vite à devoir… sourcer les sources. C’est pourquoi le contenu des réseaux sociaux est refusé en bloc. YouTube est dans le même cas : rien n’empêche quiconque d’y mettre en ligne une vidéo sur un sujet qu’il ne maîtrise absolument pas, sans avoir à citer de sources.

Mais tel YouTubeur est très sérieux ! Pourquoi l’interdire au même titre que les autres ?

Le degré de sérieux d’un YouTubeur n’est pas un gage de la qualité de son contenu. Les platistes sont très sérieux, eux aussi.

Déjà, si vous avez un compteur qui vous affiche 10:45 à cet endroit d’une vidéo de 65 minutes, y’a un souci.

Les YouTubeurs qui sont spécialistes d’un certain domaine sont rarement des experts. Romain Filstroff (Linguisticae), pour la linguistique, est étudiant. Il n’est pas le seul à être reconnu pour son contenu de très bonne qualité & certains sont à l’inverse hautement diplômés dans leurs domaines particuliers (François Theurel, alias Le Fossoyeur de Films, ou Bruce Benamran d’e-Penser par exemple) mais leur réputation d’ ”expert” & de ”référence” leur vient surtout… de YouTube.

Le vrai sérieux d’un YouTubeur se mesure à ce qui garantit sa fiabilité.

Un nombre d’abonnés n’est pas un score

Nathan Uyttendaele (Chat Sceptique) & Mehdi Moussaïd (il tient la chaîne Fouloscopie & a presque 3 000 citations selon Google Scholar) sont professionnels dans leurs domaines (les statistiques & le comportement des foules) & ont poussé leurs études jusqu’à la thèse, toutefois leurs chaînes n’ont au 11 septembre 2019 ”que” 106 000 & 80 000 abonnés. Cela les confronte à un autre souci : la notoriété.

Ces deux YouTubeurs ont tout juste la notoriété pour avoir droit à leur propre article Wikipédia (Moussaïd attend toujours le sien), ce n’est donc pas ça qui va aider à faire confiance à leurs travaux, pourtant ils sont statistiquement plus fiables que ceux de vulgarisateurs professionnels tels que Bruce Benamran d’e-Penser (1 076 000 abonnés).

Alors, comment mesurer la qualité d’une chaîne YouTube & comment l’utiliser comme source ?

Vous ne pourrez pas sourcer un article avec une vidéo YouTube. Même si elle est de Nathan Uyttendaele & que vous pouvez prouver que c’est un thésard. Et cela pour une bonne raison : YouTube & Wikipédia sont tous les deux des aggrégateurs de sources. Quand le travail est bien fait chez l’un comme chez l’autre, il est sourcé. Vous vous rappelez ce que je disais quand je parlais de sourcer les sources ?

C’est un réflexe de chercheur mais ils sont nombreux à le faire : Romain Filstroff de LinguisticaeArnaud Thiry d’Astronogeek vous inviteront toujours à consulter les leurs quand ils en mettent. Même chose pour Théo Drieu de Balade Mentale, dont j’ignore même la profession mais qui fait parfaitement son travail de vulgarisateur en citant les ouvrages qui l’ont inspiré. Par contre, attention : il cite aussi un site-miroir de Wikipédia, ce qui appelle à une seconde vérification (…ce qui ne veut pas dire qu’il n’en tire que des sottises !).

Sources d'une vidéo YouTube
Sources de Balade Mentale sur la vidéo ”Où et comment naissent les étoiles ?

Le sommet de la vulgarisation sur YouTube est à mon avis atteint avec la chaîne anglophone Kurzgesagt – In A Nutshell, qui fait directement appel à des experts & compile ses sources sur une magnifique page comme celle-ci pour la vidéo ”La Guerre Mondiale des Fourmis”.

Conclusion : si vous devez citer comme source le travail d’un YouTubeur qui vous semble sérieux sur Wikipédia, cherchez sa source à lui !

OK, je ne peux pas utiliser une vidéo YouTube comme source, mais comment la citer quand même ?

Il existe un compromis : le lien externe dans la section ”Voir aussi”. C’est un lien dont on se sert comme d’une illustration, sans prétendre qu’il confirme ce dont l’article parle. Mettre un lien vers un réseau social dans cette section est quand même mal vu, mais une vidéo YouTube peut facilement être pertinente puisqu’elle n’aura pas valeur de source.

C’est ainsi que l’article Wikipédia sur l’éclipse solaire du 2 juillet 2019 a un lien illustratif vers une vidéo d’AstronoGeek par exemple.

Exception notable : une source YouTube est tout à fait acceptable si elle constitue une plateforme de diffusion indirecte. Par exemple, certaines chaînes de télévision publient leurs reportages en différé sur YouTube. Il est par exemple possible de citer, entre autres, une vidéo d’une des chaînes YouTube régionales de France 3, même si la télévision n’est pas nécessairement une source primaire.

Et moi dans tout ça, en quoi suis-je fiable ?

Photo rare d’une source de qualité.

Je tiens un blog. Un blog n’est pas considéré comme une source de qualité sur Wikipédia, ce qui signifie que vous ne devriez pas croire ce que je dis sans le vérifier – mais ça, c’est tout le temps vrai. Remettre en cause une information n’est jamais une perte de temps, c’est au contraire une réaction saine. Alors… pourquoi me faire confiance ?

Vous pouvez vérifier une partie de ce que j’explique dans les pages d’aide de Wikipédia que j’ai mentionnées, & vous pouvez vous rendre compte que je suis effectivement administrateur sur ma page utilisateur (où je cite le blog). Cela ne veut pas dire que j’ai forcément raison même si je parle d’un domaine que je maîtrise, mais c’est un bon début.

Je suis vulgarisateur en linguistique sur le blog mais je n’ai pas fait d’études à ce sujet, & si vous regardez bien, mes articles sont sourcés comme il se doit. Mon article ”Les origines et l’évolution de l’écriture selon les régions du monde”, dont je suis très content, ne compte pas moins de 28 sources. Et certaines me viennent de Wikipédia ! En effet, l’encyclopédie agissant comme un aggrégateur de sources, c’est un excellent moyen de trouver celles dont on a besoin sur un cas précis.

D’autres de mes sources en linguistique viennent de Google Scholar ou JSTOR & je les conseille aux vulgarisateurs !


J’ai beau être sérieux, je ne suis pas personnellement fiable. Le seul moyen que vous avez de me faire confiance, c’est de vérifier mes sources, & c’est elles que vous devez citer, pas moi. Comme le dit Arnaud Thiry d’AstronoGeek : ne me croyez pas sur parole, allez vous rendre compte par vous-même ! Pour citer aussi Jamy Gourmaud, un des pères de la vulgarisation moderne : je suis un passeur de savoir, mais je ne suis pas moi-même un spécialiste.

J’en ai dit, des bêtises, sur le blog, et j’en dirai d’autres. Mais je continuerai aussi de me corriger, évidemment, & puis de me sourcer, parce que je suis ”sérieux” & que c’est ma passion. Comme Wikipédia. Et comme les bons YouTubeurs. Alors adoptez le bon réflexe : allez chercher l’information à la source, & réclamez-la si c’est nécessaire. Faute de quoi, doutez-en !


EDIT : je n’ai vu la nouvelle vidéo d’AstronoGeek qu’après rédaction mais elle est incroyablement raccord avec mon billet !

Illustrations vectorielles de fr.freepik.com, par freepik & macrovector

Publicités

13 commentaires

    1. Peu de gens le sont. Wikipédia traite les cas en bloc et j’ai écrit le billet justement pour parler d’un cas précis peu connu du commun des contributeurs, mais qui les intéresse particulièrement parce que YouTube… ça pèse. ^^

      Aimé par 2 personnes

  1. Je n’étais pas au courant de tout ça, et même s’il faut vérifier tes sources sur ce point là 😈 j’ai appris certaines choses et je t’en remercie 🙂 On ne se rend pas forcément compte de tout ce qu’il y a derrière des informations sur internet et tu m’as permise d’y réfléchir alors merci 😊

    Aimé par 1 personne

    1. Comme je l’ai dit, vérifie par toi-même ! 😀 J’ai cité mes sources (pages d’aide Wikipédia) et sans vouloir jouer l’argument d’autorité (que je n’ai pas), le fait d’être administrateur est censé garantir un minimum ma fiabilité. ^^

      Je suis en tout cas heureux de t’avoir apporté quelque chose. Merci beaucoup pour ton retour, et continue de douter ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s