Huit trucs à cogiter pour devenir polyglotte — Labdeslangues-top 100

Une réflexion complète et pertinente sur le parcours d’un polyglotte !

1 Soyez capitaliste et accumulez les points « langues étrangères » de la naissance à la retraite. Il est impératif de ne pas se contenter d’éventuelles études et d’agir tout au long d’une vie en construisant son « Tao » ou parcours langues.

via Huit trucs à cogiter pour devenir polyglotte — Labdeslangues-top 100

7 commentaires

  1. Plutôt de bons conseils, même si à titre perso, je les trouve trop orientés «capitalisme» en effet. Bon je veux pas passer pour un Che primaire, évidemment qu’il n’y a rien de plus utilitariste qu’une langue. Cependant, l’article insiste bien sur l’immersion et surtout le plaisir qu’apprendre une langue doit apporter, donc tout baigne.

    La rodomontade contre l’école (qui se comprend, ils ont Assimil en partenaire :-D) est hélas très vraie, je ne peux que la confirmer… Pour ma part, l’apprentissage de l’allemand fut une catastrophe jusqu’à l’Université: peu de méthode, un apprentissage confus, du bachotage (et quasiment QUE ça….) au lycée, et surtout un modèle d’apprentissage calqué sur l’anglais, alors que beeen, bien parler allemand avec de la grammaire à doses homéopathiques, c’est compliqué… Puis on n’apprend pas une langue en 2h par semaine.

    L’espagnol, ce fut autre chose: langue plus proche du français, petit groupe, et surtout gens motivés, l’option Lv3 c’est pas comme la Lv2 imposée où tout le monde se dit «bof fait chier d’apprendre une langue, tiens je vais prendre italien, c’est comme le français avec des -o ou des -a». En 3 ans on avait n meilleur niveau que ceux qui faisaient de l’espagnol depuis le collège^^

    Aimé par 1 personne

      1. Ouais mais je présume que tu APPRENDS vraiment en 2h, tu fais pas du bachotage sur les mêmes textes en répétant au forceps trois pauvres mots de voc qui sont supposés permettre sa «  » »compréhension » » » (note les trois guillemets !)

        Et ta pratique, je présume aussi que c’est plus que la sempiternelle mini-rédac avec des phrases ultra-simples (car les complexes t’as pas la grammaire toutes façons, donc la note baissera fatalement :p), sans parler de l’immersion dans des films, livres, conv etc… Car le lycée, c’est très pragmatique. Entre réviser la philo coef 7 et te faire un film en allemand (coef 2), sachant qu’au Bac tu auras de toutes façons la moyenne vu qu’il faut pas stresser les élèves avec l’allemand… Le choix est vite fait

        Aimé par 1 personne

      2. Les films, Duolingo, les convos Discord, mon devoir de turc du lundi… Y’a un peu de tout. Mais oui, j’avance vraiment, contrairement à d’autres qui seront juste là à râler que « beuhhh X langue c’est dur ».

        J'aime

  2. Ouais souvent quand c’est dur, c’est que la méthodo est pas bonne, que l’envie n’est pas là où que le cadre n’est pas adapté (ce qui a souvent pour conséquences les deux premiers trucs cités)
    Mais ça peut être aussi vraiment dur, comme les aspects en navajo par exemple ^^

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne suis pas faite pour les langues… J’ai un bon anglais parce que j’ai la chance d’avoir un meilleur ami qui vit depuis 5 ans en Ecosse et que je vais voir deux fois par an, mais c’est tout. Mais clairement, j’adorerai reprendre l’espagnol, commencer l’Allemand et pourquoi pas apprendre un nouvel alphabet…

    Aimé par 1 personne

Répondre à MarionRusty Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s