Poème [#2019-15] : Inévolution

L’écriture automatique a le charme du n’importe quoi… Trouver ce poème bon ? C’est presque hors de propos. Je voudrais changer des choses, mais il n’est vrai que dans l’état d’esprit libéré dans lequel j’étais, et ça, je ne peux pas y manquer de respect. En fait, je n’étais plus moi. J’espère que celui qui m’a habité, le temps de l’écriture, vous plaira d’autant plus ! Et gros big up à lui, hein.

Crédit pour l’artwork : Two Mountains, par TomPrante


Mes tendres anacoluthes, m’étendre sans acolytes,
Ma mission, ma mie Sion, la Suisse et ses soucis
Ne sont que d’autres montagnes sous mes pas
De neiges et de pics et pêche à la ligne pointillée
Descendant des à-pics à ma volonté
Vol honté, auto-plagiat, mémoire indiffisuelle,
Mots morts, la vie vit qui se pâme cramoisie,
Devant l’incompréhension de tant de foisons,
Sont parti-re d’ailes, partir politiques, pas retire oligarchique,
Partant, partance, Flugzeug, et mon départ de voie,
Je m’en vaille la peine, ma peine s’en voit,
Elle se tord et gémit dans les tréfonds de casseroles
J’en bats deux au fond de ma cervelle, celle
Qui me sert à pondre cette merde,
Art tistique, pondéral, charge utile, ines utiles,
Mordor, pensée, Fleurpouvoir, lampe et sa lueur
M’exasperdent leur chemin et je vois que j’ai sauté un mot
À saute-mouton, je ne fais sens qu’à la recrudescence
De
Mon
Inévolutio
n
.

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s