Poème (#2019-3) : Grave tombe


Crédit couverture : locoland

Forceps de constater que j’accouche de mes morts
On engendre le cimetière de notre futur
Nous sommes nos propres tombes
Je flaire le chasseur de ma vie, la soyeur de mes nuits
De moments endettés de terreurs enfermées

My sole soul will my will bend in turn
Blood boils, floods fool, as my rhyme in return

Fous, assez, rementez, vous assermentés
Clouez la clôture de nos feux en nature
Ainsi donc incendies s’enfin disent le vrai
De poinçons pointus fermement aiguisés
Je mords la ferraille, la faille me met fort
La maille est le fort de mon âme en remords

Tender anacolutha the sheperds of my sheet
Will you come along in my birthing utopia¡

6 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s