Poème (18-14) : Premier mot

Et si les premiers mots d’un auteur n’étaient pas si différents de ce qu’on entend plus généralement par « premiers mots » ?

Ce poème est en alexandrins.

Un immense merci pour votre lecture !


*’** peur du premier mot, qu’il ne veuille éloquer
Sa mission bien mener, ou qu’il reste bloqué
J’ai peur que tout repose sur cette encre initiale
Sur ces traits de pré-prose, en forme capitale

J’ai cette crainte des lettres, comme de piliers fragiles
Porteuses du poids d’autres, plus nombreuses de milles
La feuille est aussi blanche qu’elle me sera vorace
J’aimerais qu’elle ne tranche qu’en faveur et sagace

Ce premier mot vraiment, est un nouveau « maman »
Il n’a pas moins de sens ni n’est moins important
Et son auteur tant bien ne sera pas moins fier
De faire tomber enfin cette ultime barrière

Mais j’ai peur qu’à ce mot, la feuille soit fatale
Je crains qu’elle ne se jette et dans l’instant l’avale

En hommage à ces mots, dont la triste plupart
Ce lourd devoir n’endurent, le mien je le libère
Par respect je le barre, en ami le censure

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s