Poèmes

Poème (18-6) : Let the rain put it out

0
(0)

À la chaleur sèche et parfaite du crépuscule
Succède la genèse suante d’un feu de feuilles
Au chalumeau chamarré du brasier ridicule
Se compare concupiscent le ciel noir d’écueil

À la façon dont un épervier perdu perché
Sur le haut d’un arbre pour le contempler
Considérerait avec intérêt ce spectacle flammeux
Je m’accoude au chambranle et le regarde heureux

On me crie de descendre : rester est dangereux !
Je m’écrie que des cendres, on n’en fera que d’eux
Les insouciants sont invincibles, donc laissez-moi m’insoucier
Les innocents ignifugés, donc laissez-moi, par pitié

Le feu ? On est en août,
alors…
Let the rain put it out.
*

 

* Laissez la pluie l’éteindre.

J'espère que mon travail vous plaît ; si oui, envisagez de me soutenir !

Une petite note ?

Note moyenne : 0 / 5. Votes : 0

(Psst, cet article n'est pas encore étoilé)

Je suis navrée de ne pas vous avoir été utile

Dites-moi ce qui ne va pas…

…c'est anonyme !

Catégories :Poèmes

Tagué:,

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires