L’idéolinguistique ou conlanging : au carrefour de l’art et de la science [Pro/p(r)ose]

Merci au webzine Pro/p(r)ose d’avoir publié mon article intitulé « L’idéolinguistique ou conlanging : au carrefour de l’art et de la science ». En voici un extrait ; cliquez ici pour le lire en entier.

PRO/PROSE MAGAZINE

Par Ywan Cooper.

L’idéolinguistique, que vous connaissez peut-être mieux sous son nom anglais « conlanging », est une activité consistant à créer des langues. Elle a trois motivations principales :

  • Offrir au monde une langue neutre et universelle avec plus ou moins de réussite (ou « langues auxiliaires internationales» : volapük, espéranto, latino sine flexione, interlingua, interlingue etc.) parfois selon un principe donné (« langues logiques » comme l’ithkuil) ;
  • Approfondir un monde de fiction (quenya, klingon, dothraki, haut valyrien, na’vi etc.);
  • Le hobby.

Le mot « conlang » est l’abréviation de « constructed language », donc « langue construite ». Mais pourquoi et comment en arrive-t-on là ?

YC contribution

PRINCIPES DE L’IDÉOLINGUISTIQUE

On pourrait croire qu’une langue est, par principe, toujours artificielle, parce qu’elle est créée par l’Homme pour l’Homme.  Pourtant, non : une langue comme le français est dite « naturelle » car elle est issue de centaines d’années d’évolution non conscientisée , régie par une masse de nombreux locuteurs. Impossible d’établir un contrôle…

View original post 2 706 mots de plus

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s