Hebdo – semaine 13, 2017

Le lundi, j’ai foui…

spoil1

 L'Âge ingrat

allocineimdb300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star¾.svg300px-Star-.svg (1)300px-Star-.svg (1)

Jean Gabin – Le terme de film familial est d’ordinaire utilisé du point de vue du public. Dans le cas de L’Âge ingrat, Grangier participe à faire du cinéma français un des plus riches au monde (en-dessous du podium tout de même) en mettant Fernandel et son fils dans leurs propres rôles familiaux ! Un résultat mystérieux et complet avec en prime des incursions plutôt réussies de Gabin dans la comédie bien qu’il ne sache visiblement pas toujours quoi en faire. Peut-être le sens moral de l’oeuvre était-il aussi un peu trop aiguisé ?…


Le mardi, j’ai foui…

 The Commitments

allocineimdb300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star¾.svg300px-Star-.svg (1)

Alan Parker – Les quelques films sans âme de Parker l’ont peut-être bien mené à son propre renouvellement car voici qu’il renoue avec la musique depuis le fantastique The Wall ; il va cette fois-ci directement puiser dans l’âme musicale de Dublin. Il y gagne à avoir passé une préproduction épuisante, car le résultat est vraiment réaliste jusqu’à la façon dont les choses tournent mal, et au point qu’on regrette que la carrière de Robert Arkins se soit quasiment arrêtée là. Un travail magnifique est fait au niveau des personnages, qui sont tous plus qu’attachants rapport à leur personnalité unique et marquée, et c’est sans doute ce qui provoque la chute progressive vers un n’importe quoi jubilatoire.


Le mercredi, j’ai foui…

 Arthur 3 : La Guerre des deux mondes

allocineimdb300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star½.svg300px-Star-.svg (1)300px-Star-.svg (1)

Luc Besson – La série d’Arthur et les Minimoys restera une trilogie dans l’esprit des producteurs, et un seul film – le premier – dans celui du public. Le premier film était vraiment bien, mais déjà le deuxième opus était perdant commercialement et au niveau de son caractère propre aussi ; que le troisième ait encore moins bien marché faisait partie d’une suite logique. Dans un premier temps, la fracture entre le 1 et le 2, qui a souffert d’un gros changement d’équipe et du départ du duo Madonna / Bowie, n’augurait rien de bon. On peut accorder un bon point à La Guerre des deux mondes qui parvient malgré tout à rester debout grâce à son humour et à son imaginativité – les seules variables stables de la série, d’ailleurs. Mais pour le reste, le fil des éléments phares est complètement perdu : l’effet bouche-trou du deuxième n’est pas réitéré mais on a à la place une impression de n’importe quoi assez marquée.


Le jeudi, j’ai foui…

 

Le vendredi, j’ai foui…

 Guerre et Paix

Une partie vue seulement ! La critique est reportée d’une autre semaine.


Le samedi, j’ai foui…

 Xanadu

allocineimdb300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star½.svg300px-Star-.svg (1)

Film musical – Le film est de longeur normale mais il paraît court. Et pourtant, il trouve la place qu’il faut pour caser une introduction qui n’est pas bâclée, ce qui permet une mise en place éclair de la magie douce qui émane de l’oeuvre. Il trouve aussi la place de mettre de tout, au sens artistique le plus large : de la peinture, de la musique pré-68, de la musique post-68, et une fabuleuse mise en parallèle des deux dont on a peine à croire qu’elle a douze ans de retard rapport à la réalité (le film étant de 1980) tellement Gene Kelly l’incarne avec humilité. Et pour finir la liste, il y a aussi dans le film de l’animation et de la romance. On peut regretter évidemment que certains aspects comme la mise en oeuvre réelle du club Xanadu ne soient pas explorés à fond, et on peut légitimement faire remarquer que l’intégration de la musique dans le flux filmique manque de superglu ; c’est presque un film musical, mais une dommageable effluve de petitesse le réduit à un film (un bon) avec une très bonne bande son.


Le dimanche, j’ai foui…

 Les désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s