Hebdo – semaine 11, 2015

fav_c3po_2

Lundi

dvd

 Dr. Jekyll et Mr. Hyde

allocineimdb

300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star¼.svg300px-Star-.svg (1)

Ce film a de quoi être culte, car il prend en compte la science à un niveau insoupçonné pour l’époque (« vous jouez avec le surnaturel, docteur ! »). C’est un film d’horreur, donc un des premiers, et il met bien en scène son aspect noir, avec des effets visuels étonnants où la coupure est à peine visible. L’image est d’une stabilité déconcertante pour les caméras de l’époque, et l’adaptation du roman n’est pas naïve : le réalisateur considérait visiblement déjà le cinéma comme un art à part entière.

Mardi

dvd

 47 Rônins

allocineimdb

300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star½.svg300px-Star-.svg (1)

Un film d’une beauté traditionnelle où se mêlent la volonté de montrer le beau Japon ancien et celle de créer de belles images. Ce qui est étonnant, c’est de mélanger une histoire vraie au surnaturel, sous le simple prétexte qu’à l’époque, on croyait aux légendes qui sont mises en image ici. Plutôt que de montrer un combat permanent, la réalisation insiste sur l’organisation japonaise ou sur le surnaturel selon la scène, ce qui est un travers de ce genre de films bien évité. Dommage qu’il faille trouver tant d’acteurs japonais qui parlent anglais et que Keanu Reeves fasse figure de catalyseur à succès dans une oeuvre qui n’a rien d’autre de « célèbre ». Mais incontestablement une oeuvre de toute beauté au dénouement troublant.

Mercredi

dvd

 Henry

allocineimdb

300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star¾.svg300px-Star-.svg (1)300px-Star-.svg (1)

La mise en scène d’un personnage grossier, portrait d’un vrai…méchant pour un gros euphémisme, sauve le film de son amateurisme. Son intérêt repose dans l’ambiguïté de la méchanceté, bien que le « héros » en soit un concentré exaspérant.

Jeudi

dvd

 Le Déjeuner du 15 août

allocineimdb

300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star¼.svg300px-Star-.svg (1)300px-Star-.svg (1)

Une jolie « nouvelle cinématographique » sur la tolérance et la vieillesse, où l’accent est mis sur les sentiments du style de l’agacement en harmonie parfaite avec la vie plutôt morne de ces gens. Dommage que le film soit globalement jacassant et que la chute s’articule uniquement sur l’argent.

Vendredi

dvd

 Le Métis de Dieu

allocineimdb

300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star-.svg (1)300px-Star-.svg (1)

 

Ne ressemble pas du tout à un téléfilm, mais alors pas du tout ! Les acteurs sont peut-être inconnus mais ils sont bons, et les dialogues sont fournis et intéressants. En plus d’être très intéressant du point de vue historique, c’est une véritable histoire s’étalant sur plusieurs décennies qu’il est agréable de voir par le biais d’un téléfilm réussi.

Samedi

dvd

 Stanley et Iris

allocineimdb

300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star½.svg300px-Star-.svg (1)300px-Star-.svg (1)

Une autre saga romantique sur un couple qui se découvre, et qui gagnerait à aller plus loin dans ce sens. L’histoire est relativement cohérente et les révélations soudaines que nous réserve le scénario ne laissent pas le spectateur sur sa faim, mais le film n’a pas grand-chose pour être prenant, et certains prétextes sont un peu gros, comme celui qui explique que Stanley ne sache pas lire. Entaché des tares familiales qu’il met en scène, rien ne relève le drame qu’il tente de présenter.

Dimanche

revu

 Au-delà de nos rêves

allocineimdb

300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star-.svg300px-Star-.svg (1)

Le cinéma est un art, et ce film rend bien honneur à cette vocation. Artistique dans la moindre image, il met la peinture en exergue dans une représentation transcendante et onirique du sens de la mort qui donne envie d’y croire. Bien que pas du tout menacé de lacunes quelconques en rebondissements, il élimine la frustration qu’on pourrait ressentir du scénario au moyen de transitions douces qui n’éteignent pas l’envie d’en voir plus. Rien n’est mal expliqué, tout a sa place. Un vrai film à spoiler, émouvant et profond.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s